Tout le monde apprécie les frites et elles restent l'accompagnement presque incontournable de certaines viandes. Voici quelques conseils qui vous aideront à vous régaler...

POUR DES « FRITES MAISON » REUSSIES...

DSC00874

FRITES

Les pommes de terre frites sont d’origine belge : la pomme de terre a été importée en Europe par les conquistadores, qui en avaient fait la découverte dans les Amériques, et elle se répandit immédiatement dans tout le monde espagnol. Or en ce temps-là, la Belgique, qui faisait partie de l’empire de Charles-Quint, était espagnole (elle était d’ailleurs alors dénommée Pays-Bas Espagnols). L’usage de la pomme de terre se répandit donc en Belgique plus d’un siècle avant que Parmentier ne l’introduise en France.

S’il est ainsi établi que les pommes de terre ont été connues des belges bien avant que leurs voisins français n’en fissent leur ordinaire, cela n’établit pas l’origine de la frite elle-même... C’est là qu’intervient la tradition orale (ou, selon certain, la légende): il était à Namur une coutume selon laquelle on se régalait de petits poissons frits, pour célébrer les dons que la Meuse faisait à ses fils et filles. Or il advint que les petits poissons vinrent à manquer. Les namurois eurent l’idée de les remplacer par des morceaux de pommes de terre de forme semblable, qu’ils firent frire. La frite était née !

LES ASTUCES A SUIVRE

1- Bien choisir sa variété de pommes de terre : favoriser les pommes de terre farineuses. La favorite dans ce domaine reste la Bintje. On peut aussi utiliser l'Agria ou l'Artémis, toutes les deux composées d'une chair bien jaune. Pour cuisiner des frites originales, choisir la vitelotte, à la couleur violette.

2- Peler les pommes de terre et les laver, puis les détailler en parallélépipèdes à base carrée d’environ 1 cm de côté. Les laver à nouveau et bien les sécher dans un torchon propre.Ceci enlèvera ainsi l'amidon des pommes de terre qui empêche les frites de cuire correctement. Les laver dans du lait enlève moins l'amidon mais empêche que les frites n'absorbent trop de graisse.

3- Les faire cuire une première fois dans l’huile d'arachide ou la végétaline chauffée à 150°, pendant 7 à 8 minutes. Il ne faut pas surcharger la friteuse : pour 1 kg de pommes de terre, cuire 1/3 des frites à la fois.
Bien égoutter et laisser refroidir. Elles deviennent jaune pâle et sont assez molles mais sont cuites à l'intérieur.

DSC00879

4- Puis, juste avant de servir, replonger les frites une seconde fois dans l’huile chauffée à 190° pendant environ 5 minutes. Grâce à cette cuisson en deux temps, les frites sont plus croustillantes !

DSC00880

 LE SUMMUM !

Comme en Belgique ou dans le Nord, faire les frites au gras de boeuf appelé aussi "blanc de boeuf".

FRITES MAISON

Pour des frites plus légères, il est possible de les cuire au four. Pour cela, il suffit d'enduire les frites d'huile avant de les déposer sur une plaque de cuisson. Les mettre au four pendant environ une demi-heure à 220 degrés jusqu'à ce qu'elle deviennent dorées et croustillantes à l'extérieur.Pour leur donner plus de goût, il est possible de les aromatiser. Par exemple badigeonner les frites de beurre à l'ail, d'herbes de Provence ou de paprika avant de les mettre au four.

5- Une fois les frites cuites, saler une première fois les frites avec du sel fin pour saler en profondeur puis une seconde fois avec du gros sel pour leur donner plus de goût !

6- Les pommes de terre n'ont pas le monopole de la frite ! Il est également possible de faire des frites originales en utilisant des patates douces, des panais et même des carottes ! Elles auront une saveur et une couleur différentes mais la cuisson reste la même que pour des frites traditionnelles.

DSC00853

DSC00854

BONNE DEGUSTATION !