C'est la pleine saison, c'est donc le moment de publier quelques astuces...

POUR PROFITER PLEINEMENT DES MIRABELLES...

117083878

La mirabelle est une petite prune ronde, de couleur jaune, parfois recouverte d’une mince couche comestible appelée pruine (la pruine est ce joli voile de cire naturelle que fabrique la mirabelle lorsqu’elle est arrivée à maturité. C’est son écran total pour lutter contre le dessèchement et rester pulpeuse) et parfois piquetée de points rouges. C’est un excellent fruit de bouche, au goût délicat. Il se consomme à maturité, de la mi-août à la mi-septembre.

La mirabelle est le fruit du mirabellier, variété de prunier. C’est un fruit répandu spécialement en Lorraine, où elle bénéficie d'une IGP et d'un Label rouge sous le nom de Mirabelle de Lorraine, et dans le nord de l'Alsace ainsi qu'en Haute-Saône

Il existe deux variétés principales : la mirabelle de Metz et la mirabelle de Nancy. Les spécificités de ces deux variétés sont :

- mirabelle de Metz : petite, peau fine, jaune orangé au soleil, parfois jaune verdâtre à l'ombre. Présence de pruine, maturité en août.

- mirabelle de Nancy : plus grosse que la mirabelle de Metz, jaune orangé ou rouge légèrement orangé. Assez nombreux points rouges avec souvent au centre un petit point brunâtre, maturité mi-août.

On dit que « mirabelle » aurait une origine latine, de mirabilis, « belle à voir ». On dit aussi que son nom vient du nom d'un maître-échevin de Metz nommé Mirabel, qui lui aurait donné son nom vers 1430. De manière plus vraisemblable, la mirabelle tient son nom d'une des localités provençales nommées Mirabel. En effet, ce fruit a d'abord été cultivé dans le Midi.

CHOIX ET CONSERVATION

Sur l’étal, les mirabelles doivent présenter un parfum léger, une peau fine et presque tendue, une pulpe juteuse et sucrée.

Les mirabelles sont fragiles, préférer les petits paniers en carton. Pratiques, faciles à emporter, ils protègent les fruits des manipulations et des chocs. Pour savoir si une mirabelle est bien mûre, il faut que son noyau se détache tout seul quand on la coupe en deux. C’est le signe d’une excellente maturité.

Ne jamais mettre les mirabelles au réfrigérateur. Les consommer fraîches rapidement après l’achat. Elles se conservent deux à trois jours à température ambiante. Avant de les consommer, les passer juste sous l’eau rapidement.

  *  On peut congeler les mirabelles, entières ou en oreillons dénoyautés. Après l’achat, les passer sous l’eau, les faire sécher, les étaler une par une sur la grille du congélateur. Après congélation, les rassembler dans un sachet bien hermétique. Les cuisiner toujours congelées afin que les mirabelles ne noircissent pas.

  *  On peut aussi conserver les mirabelles “au naturel” dans un bocal, c’est très facile. Laver les fruits, puis les ranger dans un bocal, couvrir d’eau, ajouter une cuillère à soupe de sucre et un jus de citron, fermer le bocal, et stériliser pendant 25 minutes dans le stérilisateur ou l’autocuiseur.

La mirabelle servira dans les salades de fruits pour les adoucir. Elle est aussi parfaite en tarte sur une bonne pâte brisée. La mirabelle est aussi l’alliée sucrée du gibier, des volailles et des viandes blanches comme le porc. Une bonne poignée dans la sauce et voici la viande qui caramélise et le jus qui devient sirupeux… Un délice. Sans oublier l’eau-de-vie de mirabelle, à servir frappée.

117008698

QUELQUES UNES DE MES RECETTES SUCREES

GATEAU RENVERSE AUX MIRABELLES DE LORRAINE

TARTE SABLEE MIRABELLES ET STREUSEL

TARTE AMANDINE AUX MIRABELLES

CONFITURE de MIRABELLES verveine citronnelle

COMPOTE DE MIRABELLES A LA VANILLE

ESPRIT DE CLAFOUTIS AUX MIRABELLES DOREES

QUELQUES UNES DE MES RECETTES SALEES

AIGUILLETTES DE POULET AUX MIRABELLES, MIEL ET CURRY

CURRY DE CREVETTES AUX MIRABELLES DE LORRAINE

DSC06835

BONNE DEGUSTATION !