750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
" Du jardin et du marché à l'assiette et à la bouche ! "
" Du jardin et du marché à l'assiette et à la bouche ! "
MESSAGE DE BIENVENUE

Bienvenue sur mon blog ! Je vous souhaite bonne visite parmi mes recettes simples et de tous les jours, proches de mes origines ou propices au voyage, destinées à nourrir les bouches familiales... J'essaie de cuisiner en relation avec les saisons et de privilégier les produits de destinations proches chaque fois que c'est possible. 
Mon but étant de partager, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire !
Abonnez-vous, vous recevrez ainsi directement la recette du jour !...
Si vous réalisez une de mes recettes ce dont je serais heureuse et flattée,  envoyez moi une photo de vos réalisations je me ferai un plaisir de vous mettre à l'honneur !

Béatrice

1 janvier 2018

MAGRET DE CANARD WELLINGTON, GRATIN CELERI POMMES DE TERRE A LA CREME

Encore une recette de fête, réalisée aujourd'hui. TRES riche mais tellement délicieuse ! Impossible de ne pas vous la faire partager !

MAGRET DE CANARD WELLINGTON, GRATIN CELERI POMMES DE TERRE A LA CREME

IMG_8698

IMG_8703

Pour 4 personnes

Préparation : 1 h

Cuisson : 1 h 30

Ingrédients :

- 2 magrets de canard de 500 g

- 6 escalopes de foie gras cru de 60 g chacune

- 6 pommes de terre

- 1 petite boule de céleri-rave

- 1 oignon

- 1 carotte

- 1 jaune d’œuf

- 20 cl de crème fraîche liquide

- 40 cl de bouillon

- 40 g de graisse d'oie ou de canard + 1 cuillerée à soupe

- 10 cl de vin doux liquoreux

- 2 rouleaux de pâte feuilletée (ou brisée)

- 1 cuillerée à soupe de pelures de truffes

- sel et poivre

Réalisation :

* Retirer la peau grasse des magrets.

IMG_8683

IMG_8684

* Chauffer la graisse d'oie ou de canard dans une poêle et y faire dorer les magrets 2 minutes par face sur feu vif. Les saler et les poivrer. Les laisser refroidir sur une grille. Garder la poêle pour plus tard en en vidant juste la graisse.

IMG_8685

* Préchauffer le four th 6 (180°).

* Peler les pommes de terre. Peler le chou-rave. Les émincer.

* Les ranger dans un plat à gratin.Les arroser de 25 cl de bouillon soigneusement mélangé avec 15 cl de crème salée et poivrée. Verser sur le dessus le reste de crème seule, saler et poivrer à nouveau.

IMG_8686

IMG_8687

IMG_8700

* Glisser le plat au four et laisser cuire pendant 1 heure 15 minutes. 

* Placer un magret au milieu de chaque pâte feuilletée. Disposer dessus 2 escalopes de foie gras. Les envelopper avec la pâte (réserver l'excédent) et bien souder. Les ranger sur une plaque ou dans un plat légèrement humidifié (jointure de la pâte sur le dessous). Décorer avec de petits motifs détaillés dans les chutes de pâte. Badigeonner avec le jaune d’œuf battu avec une cuillerée à soupe d'eau.

IMG_8689

IMG_8691

IMG_8692

IMG_8693

* Eplucher l'oignon et la carotte. Les émincer finement. Les faire rissoler doucement dans la poêle réservée avec la cuillerée de graisse restante. Verser le reste de bouillon et le vin. Laisser réduire au tiers. Ajouter le reste de foie gras en dés et laisser fondre à feu doux.. Mixer. Compléter avec des pelures de truffe hachées avec leur jus. Faire réduire quelques minutes. Saler, poivrer. Garder au chaud dans une bouteille isotherme.

IMG_8694

IMG_8695

IMG_8696

* Faire cuire les magrets à côté du gratin 20 minutes au four en montant le thermostat sur 6/7 (200 °).

IMG_8697

* Déposer, aprés l'avoir laissé reposer au moins 5 minutes avant de trancher et en utilisant un couteau électrique pour plus de facilité, ½ magret tranché sur chaque assiette et servir aussitôt accompagné du gratin et de la sauce (mettre l'excédent en saucière).

IMG_8701

IMG_8702

Vin : un Crozes-hermitage rouge.

Le magret Wellington découle de la recette du bœuf Wellington. Le bœuf Wellington est une préparation culinaire à base de filet de bœuf cuit enrobé de pâté, de duxelles et de pâte feuilletée. Le tout peut être rehaussé d’épices telles que du curry ou du gingembre. Cela peut être considéré comme du pâté en croûte.

L’origine du nom de la recette n’est pas claire. Certaines hypothèses suggèrent qu’elle doit son nom à Arthur Wellesley, premier duc de Wellington, qui aurait raffolé d’un plat de bœuf agrémenté de truffes, de champignons, de Madère et de pâté cuit en croûte. D’autres évoquent une volonté d’angliciser le nom du filet de bœuf en croûte pendant les guerres napoléoniennes, ou encore le fait que le plat ressemblerait aux bottes en caoutchouc popularisées par le duc.

BONNE DEGUSTATION !

Publicité
Commentaires
M
quel plat? il vaut mieux avoir faim quand on vient chez toi, tu fais toujours des plats généreux....
Répondre
" Du jardin et du marché à l'assiette et à la bouche ! "
  • Passionnée de cuisine, gourmande, "gourmette", mère de famille nombreuse, instit./directrice en ZEP pendant plus de trente ans dont quinze passés en mater. à travailler sur les cinq sens, je profite de la retraite pour tester et transmettre! Suivez-moi !
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Publicité
Newsletter
Archives
Derniers commentaires
Visiteurs
Depuis la création 3 545 936
Publicité